Univesité Rennes 2

Du 2 au 11 novembre 2015 l’Université Rennes 2 accueille R3M3, une expérimentation théâtrale qui vous plongera dans le bureau secret de Richard de Gloucester. Retour sur cette tragédie sombre adaptée par Thomas Jolly.

Le jeune metteur en scène Thomas Jolly et sa compagnie La Piccola Familia reviennent après l’épopée théâtral de Henry VI. Ils s’attaquent maintenant au quatrième volet de la tétralogie Shakespearienne, Richard III, une tragédie sombre qui clôt la saga sur la guerre des deux roses. Bien que le contexte historique de la pièce soit complexe résumons-le en quelques mots : après de nombreux combats, la famille York à pris le pas sur la famille Lancastre pour le contrôle du trône d’Angleterre. Mais le roi Edouard IV de la maison de York est malade et ses héritiers sont encore des enfants. Son frère Richard de Gloucester va tout faire pour accéder au trône. La fratrie qui accéda au pouvoir par la guerre, va se détruire de l’intérieur.

Ceux qui pensaient voir une pièce dans la même veine que Henry VI vont être surpris. C’est une pièce bien plus sombre qui se profilait au TNB pendant une semaine. Moins de personnages, moins d’intrigues pour se concentrer sur une seule, plus terrible. Ce n’est pas le même Shakespeare ni le même Thomas Jolly. Qu’importe. Une fois de plus, le metteur en scène fait mouche avec son théâtre populaire. On aime ou on aime pas, dépoussiérer le théâtre pour le rendre accessible peut désarçonner et venir heurter certaines sensibilités. Cela génère pourtant une mise en scène bien pensée, entre jeux de lumières aussi spectaculaires que fins et des mouvements de plateaux qui gardent le spectateur en haleine. Bravo d’ailleurs à l’équipe technique pour ces prouesses scénographiques. Richard III par la Piccola Familia c’est une interprétation libre qui reste fidèle au texte. C’est ce que Thomas Jolly sait faire : intégrer le théâtre au sein même de la cité et de son temps. Cela en recherchant des plus-values de sens, dans une mise en scène qui utilise les artefacts de la modernité. Modernité qui n’éclipse pas l’univers chrétien, qui hante la pièce de malédictions, de fantômes et de mauvais présages.

Mais Richard III c’est avant tout une pièce qui nous interroge sur notre rapport à la politique : Acceptons-nous les tyrans par faiblesse d’esprit ? Par paresse sécuritaire ? Ou par calcul ?

Le personnage de Richard aussi fascinant que détestable tient la pièce de son verbe acéré et donne la parole au désespoir des autres personnages. Le roi boiteux est l’enfant d’une époque de sang, il clos le cycle de la guerre des deux roses et son tourbillon de vengeance, dans un ultime geste tragique, comique et magnifique.

RICHARD III : RENCONTRE AVEC THOMAS JOLLY

Le 8 octobre 2015, Thomas Jolly était à l’Université Rennes 2 pour une rencontre autour de la création Richard III, en partenariat avec le Théâtre National de Bretagne.

Ne ratez pas le petit frère de Richard III, H3m3, à la fois porte d’entrée et continuation de la grande pièce ! Comme pour Henry VI, la Picola Falilia sort des murs du théâtre pour jouer dans différentes places publiques, dont l’université Rennes 2, du 2 au 11 novembre 2015 de 11h à 18h30. Cette expérimentation théâtrale vous plongera dans le bureau secret de Richard de Gloucester. Pour y participer, trouvez toutes les infos par ici.