Prochain direct mardi 6 décembre à 17h30 : Les femmes, l’art et la mer : des engagements divers. Cliquer pour y accéder.
Univesité Rennes 2

Du 3 au 5 novembre se déroulait un workshop organisé par l’Institut d’Aménagement et d’Urbanisme de Rennes (IAUR). 97 étudiants venant d’horizons divers ont travaillé ensemble dans les murs de l’université Rennes 2 sur la rénovation et le réaménagements du campus de Villejean ou de Beaulieu. Répartis en groupes de travail interdisciplinaires, ils ont développé un projet qui sera défendu devant un jury de professionnels et d’élus.

p1Cette mobilisation permet d’élaborer des pistes pour la métamorphose des universités rennaises en éco-campus à l’aube de l’année 2055. Ce workshop s’inscrit dans la continuité de celui organisé l’année dernière, sur une meilleure intégration des universités à la ville et à l’environnement : « Le précédent workshop était plus une projection dans l’avenir. Maintenant on est sur du concret, sur la transition énergétique des campus au sein de la ville » nous dit Estelle Rubeillon, chargée de mission au sein de l’IAUR.

 

p2
Les enjeux sont en effet notables, comment rendre plus écologique 450000 m² de bâtis avec des rénovations à moindre coût ? En effet ces bâtiments construits dans la deuxième moitié du XXème siècle sont de véritables passoires énergétiques et leur rénovation est estimée à 400 millions d’euros ! Mais l’enjeu n’est pas seulement technique et financier, il est aussi social et politique. Il s’agit de repenser l’organisation des campus afin de les rendre plus ouverts, en osmose avec leur voisinage. Mais aussi de voir comment les usages et les mobilités peuvent être repensés pour créer à la fois plus de convivialité, plus de comportements éco-responsables et plus de biodiversité.

Ce workshop c’est avant tout une formation pour les futurs acteurs de l’aménagement du territoire, issus d’une nouvelle génération plus « sensible aux questions de partage des ressources et de travail collaboratif ». Les 97 étudiants sont issus de formations variées : architecture, ingénierie et génie civil, géographie et aménagement du territoire, art plastique, sociologie, urbanisme… C’est la vrai force de ce workshop : l’interdisciplinarité. Ce melting-pot de savoir-faire leur permettra de réaliser un projet original et pertinent. La parité est également de la partie et c’est un vrai plus pour les organisateurs.

p4       p3

Les jeunes constructeurs de demain étaient bien encadrés, l’IAUR a mis en place un véritable espace de travail « Pendant une semaine ça sera leur nouvelle maison de 08h à 00h » et « il s’agit de leur offrir du concret avec des informations sur le profil énergétique des bâtiments, des pistes de réflexions avec des conférences et une approche sensible avec des visites pour comprendre les perceptions et les usages sur les campus» explique Estelle Rubeillon. Des outils comme une table 3D et une formation à un logiciel d’urbanisme viennent compléter le panel de la formation qui débouchera sur un diplôme.

La parole aux étudiants

Dans une série d’enregistrements audio vous pourrez entendre l’ambiance de travail et découvrir un échantillon des projets que les étudiants ont fait germer.

p5       p6

Nolwen, en Master Aménagement et Collectivités Territoriales (ACT) à Rennes 2 et Théo, en 5ème année à l’INSA en génie civil et urbain, ont travaillé sur le campus de Villejean. Ils ont imaginé plusieurs solutions avec leur équipe pour en faire un exemple d’éco-campus. Cela s’exprime par plusieurs modifications techniques ciblées.

Marjorie et Laura, en Master Maîtrise d’Ouvrage Urbaine et Immobilière (MOUI) à Rennes 2, ont travaillé sur Beaulieu. Après un diagnostique, le groupe s’est rendu compte que l’organisation du campus était trop éclatée, les étudiantes ont donc pensé à des réaménagements.

Valentin en Licence 3 d’arts plastiques a réfléchi avec son groupe à un projet original de pépinière universitaire sur le campus de Beaulieu.

Des projets variés et intéressants, qui reflètent bien l’intérêt de ce workshop. Rémi en Master ACT et Mathilde en Licence 3 d’art plastique nous expliquent bien l’aspect formateur de cette expérience où l’on apprend à travailler en synergie :

Ce workshop est une bonne vitrine des valeurs l’IAUR, qui veut penser la ville autrement, de manière plus durable et collaborative.

Vous pouvez retrouver les différents projets de l’institut dans la métropole rennaise sur leur site internet :  www.iaur.fr

Merci aux étudiants qui ont donné un peu de leurs temps pour nous présenter leurs sujets et on espère qu’ils ont eu de la réussite jeudi dernier pour la remise des prix.

Partenaires : Science po Rennes, INSA Rennes, Université de Rennes 1, Université Rennes 2, Dassault Systèmes, Ensab, Caisse des Dépôts.

Crédit photo : Blanchemanche Francis, Université Rennes 2 – CREA.