Univesité Rennes 2
Collections > Cours public > 2009 / 2010 - Maghreb

Pour de multiples raisons, le Maghreb semble étrangement familier vu depuis la France, car il en est à la fois proche et distant. Cette familiarité et cette étrangeté sont d’ailleurs réciproques et engendrent autant d’échanges bienveillants que de stéréotypes méprisants, autant de partages que de malentendus. Ces mécompréhensions sont facilitées par une apparence de similarité : si l’on se pense identiques, notamment par une langue partagée, le français, alors tout ce qui diffère devient incongru, dérangeant. Elles sont également facilitées par une apparence de différence culturelle maximale : on présuppose alors que, de toutes façons, on ne peut pas se comprendre et que l’on a rien en commun, rien à échanger.

C’est précisément que les relations très anciennes, passionnelles, fraternelles ou violentes, entre le Maghreb et l’Europe occidentale ont profondément marqué ces deux espaces, chacun ayant influencé l’autre et en ayant été influencé à son tour. De l’Empire romain à l’Andalousie mauresque et de la colonisation française à l’émigration, toujours l’Europe a pénétré au Maghreb et le Maghreb en Europe. En arabe, Al Maghrib signifie “l’Ouest, l’occident” et même plus précisément “le Maroc” (le pays le plus à l’ouest). Ce terme exprime une distance par rapport au bassin originel des cultures arabo-musulmanes, en Arabie, et en même temps l’inclusion dans cet espace. Il indique aussi une forme d’inclusion dans l’espace ouest-européen, au moins comme prolongement, ainsi qu’une distance linguistique et culturelle car en plus d’être francophones et héritiers bon gré mal gré d’une organisation coloniale, on est surtout berbères, arabophones, musulmans…

Berbères au plus loin que l’on sache, puis phéniciennes, grecques, latines, arabes, turques, françaises et enfin indépendantes, mais aussi chrétiennes, juives, musulmanes, les populations du Maghreb sont porteuses d’une culture riche de tous ces apports et de toutes ces rencontres. Pour tenter de comprendre le Maghreb et les Maghrébins, il faut en comprendre les métissages dans toute la complexité de leurs identités culturelles flamboyantes, au Maghreb comme en France.

Dans les langues qu’ils parlent, écrivent et entrelacent au quotidien (variétés berbères ou amazighe, arabes classique ou dialectaux, français standard, urbain ou maghrébin, voire espagnol ou anglais, etc.), dans leurs expressions culturelles métissées, littéraires, musicales, traditionnelles ou contemporaines, les Maghrébins témoignent d’une historicité, d’une inventivité, d’une originalité surprenantes et captivantes.

Nous vous invitons à la rencontre de cette histoire et de cette créativité telles qu’elle résonnent dans les mots quotidiens, dans l’humour permanent, dans les grands textes littéraires, dans les chansons d’aujourd’hui, dans les idées des philosophes.

les médias disponibles