Prochain direct mardi 07 décembre à 17h30 : Des œuvres à regarder avec les mains : l’accessibilité sensorielle dans l’art. Cliquer pour y accéder.
Univesité Rennes 2
Contributeur > Jean-Claude Lefeuvre

Jean-Claude Lefeuvre est Professeur émérite au Muséum National d’Histoire Naturelle et président de l’Institut Français de la Biodiversité (IFB) depuis sa création en 2000.

Il préside également le comité de pilotage du programme « biodiversité » de l’ANR -Agence Nationale de la Recherche- Il est vice-président du Conseil National de la Protection de la Nature et président du conseil scientifique du Conservatoire de l’Espace Littoral. Il est membre de plusieurs autres comités et conseils scientifiques (Office Parlementaire d’Évaluation des Choix Scientifiques et Techniques, Conseil Scientifique du Patrimoine Naturel et de la Biodiversité du Ministère de l’Ecologie et du Développement Durable, Comité National de l’Eau,…).

Il a présidé la Fédération Française des Sociétés de Protection de la Nature (devenu France Nature Environnement), a été conseiller pour l’Europe de l’Ouest de l’UICN, Vice-président du WWF France et président de son conseil scientifique. Il a été membre de la commission de préparation de la Charte de l’Environnement.

En Bretagne, sa région d’origine, il préside le Conseil Scientifique Régional du Patrimoine Naturel, est membre du Conseil Scientifique de l’Environnement .

Pour la Mauritanie, il est membre de la Fondation Internationale du Banc d’Arguin et président honoraire du conseil scientifique du Banc d’Arguin.

Jean-Claude Lefeuvre a débuté sa carrière universitaire comme endocrinologiste, spécialiste de la morphogénèse alaire des insectes. Nommé professeur à l’Université de Rennes en 1969, il réoriente ses recherches en écologie dès le début des années 1970, en abordant successivement plusieurs thèmes: landes,
bocages, zones humides. Il est nommé professeur au Muséum National d’Histoire Naturelle en 1979 et créée le Laboratoire d’Evolution des Systèmes Naturels et Modifiés qui devient en 1985 laboratoire mixte MNHN/Université de Rennes1, associé au CNRS et à l’INRA. De 1980 à 1985, il a été responsable de l’Unité
d’Ecodéveloppement du SAD à l’INRA et a animé l’action concertée de recherche sur les Marais de l’Ouest programmée avec le soutien du CNRS et de la CEE. De 1990 à 2000, il a été responsable de plusieurs programmes successifs européens de recherche sur le fonctionnement des marais salés des côtes ouest européennes, regroupant des équipes des Pays-Bas, du Portugal, de Grande-Bretagne et de France.

Il est l’auteur de près de 380 publications (dont une partie importante dans des revues internationales), a publié un ouvrage sur la baie du Mont-Saint-Michel, est co-auteur de « Fonctions et valeurs des zones humides » et de « European Salt Marsh Modelling » (2 vol.). Il a participé à une trentaine d’ouvrage.

Il a dirigé plusieurs études sur l’évaluation de la qualité des eaux brutes françaises destinées à l’alimentation en eau potable : 1981, 2000 et 2005. Il a également dirigé un rapport sur le problème chasse/oiseaux migrateurs en 2000.

Il a réalisé plusieurs expertises: au plan national, pour le compte des Ministères de l’Environnement (circuit Michelin dans la plaine des Maures) et de l’Equipement (passage de l’autoroute Bordeaux-Genève dans le parc régional des Volcans d’Auvergne), et au plan international, sur 2 régions du Brésil, le Pantanal pour le Ministère de l’Environnement (projet de création d’un parc national entre Mato Grosso et Mato Grosso do Sul, destiné à protéger cette zone humide qui fut l’une des plus importantes du monde avec une surface de plus de 100 000 km2) et l’Amapa pour le Ministère de la Recherche, sur la lagune de Venise et le marais poitevin pour l’Union Européenne… Ancien président du comité « Espaces protégés » du Conseil de l’Europe, il est maintenant expert auprès de cet organisme pour lequel il intervient régulièrement pour le renouvellement du diplôme européen des espaces protégés Il a participé en 2005 à l’expertise collégiale internationale de l’IRD sur les espèces envahissantes en Nouvelle Calédonie Il est conseiller Environnement auprès de l’entreprise multinationale Cemex (restauration des habitats après extraction).

Officier de la légion d’honneur, Jean Claude Lefeuvre est également officier de l‘Ordre National du Mérite, des Palmes Académiques et du Mérite Agricole. Il est chevalier de l’Ordre du Mérite de la République Islamique de Mauritanie.

(source : http://www.senat.fr/opecst/biographies_conseil_scientifique/lefeuvre_jean_claude.pdf)