Univesité Rennes 2

Prix Bretagne Jeune Chercheur 2011

DATE 06-12-2011 DURÉE 01:49:37 GENRE Évènement PUBLIC Doctorat, Tous publics DISCIPLINE Sciences fondamentales (Généralités) Réalisateur Vincent Melcion / Gwenn Liguet Producteur Espace des sciences / Région Bretagne

Résumé

Depuis 1995, la Région organise le Prix Bretagne Jeunes chercheurs tous les deux ans afin d’encourager les vocations des jeunes chercheurs et de les aider à développer leurs projets via un accompagnement et un soutien financier. C’est l’une des ses actions en faveur de la recherche bretonne (qui figure parmi les plus performantes de France).

C’est à l’Espace des Sciences de Rennes, en présence de Jean-Yves Le Drian, que huit jeunes chercheurs bretons ont été récompensés pour leurs travaux le 6 décembre dernier. Agés de moins de 35 ans, ils sont docteurs et ont obtenu leur diplôme il y a moins de cinq ans. Ces jeunes chercheurs, qui ont soutenu leur thèse en Bretagne, concouraient cette année dans quatre catégories : « Développement durable, climat, mer et littoral », « Identités, patrimoine, lien social et gouvernance »,  « Sciences, technologies et interdisciplinarités », « Chimie verte, chimie bleue et chimie responsable ». Huit d’entre eux ont été récompensés pour leurs travaux : quatre lauréats recevront un prix de 6 000 € et quatre mentions spéciales recevront, chacune 2 000 €.

Les lauréats :

Catégorie « Développement durable, climat, mer et littoral »

  • Mention spéciale : Claire Ménesguen pour sa thèse « Rôle du rail équatorial dans la circulation méridienne océanique : interactions d’échelles conduisant au mélange »
  • 1er prix : Anne Lizé pour sa thèse « Reconnaissance de parentèle chez Aleochara bilineata (Coleoptera, Staphylinidae) : mécanismes proximaux et optimalité évolutive. »

Catégorie « Identités, patrimoine, lien social et gouvernance »

  • 1er prix : Aurélien Eyquem pour sa thèse « Asymétries, ajustements conjoncturels et persistance d’hétérogénéités au sein de l’Union économique et monétaire »

Catégorie « Sciences, technologies et interdisciplinarités »

  • Mention spéciale : Erwann Le Merrer pour sa thèse « Protocoles décentralisés pour la gestion de réseaux logiques large-échelle. »  
  • Mention spéciale : Julie Péron pour sa thèse « Rôle du noyau subthalamique et de ses connexions cortico-sous-corticales dans la reconnaissance des émotions communiqués par le visage et la voix »
  • 1er prix : Sébastien Briot pour sa thèse « Analyse et optimisation d’une nouvelle famille de manipulateurs parallèles aux mouvements découplés ».

Catégorie « Chimie verte, chimie bleue, chimie responsable »

  • Mention spéciale : Marie-Laure Brandily pour sa thèse « Guides d’ondes en verres de chalcogénures pour la détection infrarouge d’espèces (bio)chimiques »
  • 1er prix : Laurent Calvez pour sa thèse « Nouveaux verres et vitrocéramiques transparents dans l’infrarouge pour l’imagerie thermique. »