Univesité Rennes 2

Je suis Presque du Noir

DATE 01-01-2014 DURÉE 00:06:18 GENRE Fiction, Film d'étudiant PUBLIC Tous publics DISCIPLINE Cinéma Auteur Licence Arts du Spectacle Promotion 2014 Réalisateur Licence Arts du Spectacle Promotion 2014 Producteur Université Rennes 2

Résumé

Par un venteux matin d’octobre 1943, à Rennes, un homme d’une trentaine d’années est libéré par la Gestapo. Ils l’ont torturé plusieurs jours durant, pour obtenir des renseignements sur les réseaux de résistance bretons. Il n’a rien dit.

La marche difficile, il déambule dans la ville soumise à une autorité étrangère ; longe les murs avec la fébrilité des instants où l’on pense avoir échappé à la mort, au peloton d’exécution. De retour à son appartement illuminé par une vague d’éclaircie, il entame l’écriture d’une lettre destinée à sa compagne qu’il a prié de se réfugier en Angleterre. Le soir même, à la nuit tombée, il prend la décision de quitter la ville occupée, cette immense geôle à ciel ouvert à la quiétude trompeuse, sans vraiment savoir où sa solitude le mènera.

Le vent se lève et s’engouffre dans les ruelles endormies. Seuls les pas d’une troupe de soldats allemands résonnent sur les pavés trempés. Debout, dans la rue humide et froide à l’heure du couvre feu, dissimulé dans l’obscurité, il parvient à s’extraire de la ville. Chancelant d’un état à un autre, marchant dans un brouillard matinal dont l’humidité colle à la peau, il commence à errer. Ses pas le conduisent sur des chemins. Il suit des cours d’eau, longe un canal, puis une voie de chemins de fer, sans jamais croiser personne. Son voyage s’achève lorsqu’il atteint le bord de mer.

Ici, l’apaisement semble être atteint. Étant au plus près de la destinataire de sa lettre, il laisse échapper son regard vers l’horizon au soleil déclinant.

Atelier Film épistolaire encadré par Roselyne QUEMENER.