Prochain direct mardi à 17h30 : Comment dire l’émancipation ? Les pratiques féministes du langage. Cliquer pour y accéder.
Univesité Rennes 2
DATE 06-03-2015 DURÉE 00:51:00 GENRE Conférence PUBLIC Master, Doctorat, Enseignant DISCIPLINE Psychologie Auteur Jean-Pierre Rouillon / Alexandre Stevens Producteur Université Rennes 2

Résumé

Présidente : Laëticia Jodeau-Belle – discutant : Gilles Chatenay

Jean-Pierre Rouillon, directeur du CTR (Centre thérapeutique et de recherche) Nonette (Clermont Ferrand) : Un lieu pour inventer 

Docteur Alexandre Stevens, directeur du Courtil (Belgique) : Affinités entre jouissance et invention symptomatique

J.-P. Rouillon ouvre le propos par une analyse du paysage institutionnel français, pointant la désinstitutionnalisation et la progression des méthodes de management. Il soutient la nécessité de l’existence de lieux où l’enfant peut inventer une façon inédite de s’inscrire dans le monde, à partir de ce qui l’intéresse et le satisfait.

 Alexandre Stevens évoque et déplie les cas des jeunes accueillis au Courtil et présents dans le film « À Ciel ouvert » de Mariana Otero. Il souligne le paradoxe de l’affinité, entre encombrement et solution, nécessitant un ajustement, pour chaque sujet, d’avec l’usage de son affinité.

Pour aller plus loin :

http://www.acielouvert-lefilm.com
http://www.courtil.be/