Prochain direct mardi 29 novembre à 20h : Les chemins qui montent. Cliquer pour y accéder.
Univesité Rennes 2
DATE 01-01-2012 DURÉE 00:02:33 GENRE Film d'animation, Film d'étudiant PUBLIC Tous publics DISCIPLINE Arts visuels et plastiques, Cinéma Auteur Licence Arts du Spectacle promotion 2012 Réalisateur Licence Arts du Spectacle promotion 2012 Producteur Université Rennes 2

Résumé

SYNOPSIS
par les étudiants en L3 études cinématographiques 2011/2012, Université Rennes 2 :

« Sur une commode, près d’une fenêtre, est posée une boîte à musique avec une petite ballerine qui danse au rythme de la mélodie. A côté, dans une cage, un oiseau la regarde et se balance en rythme. Alors que la musique s’arrête, la danseuse devient inerte. L’oiseau, désemparé, chante pour attirer son attention. En l’entendant, la ballerine lève doucement la tête mais, sans force, elle retombe, figée.

L’oiseau, énervé, se met alors à taper les barreaux de sa cage avec son bec. Il parvient à en briser plusieurs et à se libérer. L’oiseau s’envole jusqu’à la fenêtre où il se pose et se met à chanter de nouveau. Retrouvant un peu de vie, la ballerine se tourne vers lui. Mais quand l’oiseau s’approche, sa tête s’abaisse, une fois encore, inerte. L’oiseau hausse les épaules, agacé, et s’envole par la fenêtre.

Comprenant qu’elle est seule, la ballerine se redresse, regardant partout, paniquée. Elle se lamente et s’effondre sur son socle. C’est alors qu’elle entend un sifflement familier. L’oiseau est revenu sur le bord de la fenêtre. La ballerine est si heureuse de le voir qu’elle trouve la force de quitter sa boîte à musique. Elle saute vers son ami qu’elle enlace. L’oiseau, complice, se penche pour qu’elle prenne place sur son dos. Ils prennent un premier envol pour rejoindre la fenêtre, contemplent le grand jardin, puis d’un coup d’aile, s’éloignent. »

Jérémy Auré, Anaïs Chevallier, Laurianne Poitou,
Etienne Moret, Fabien Paboeuf, Maxime Vivier