Prochain direct mardi 6 décembre à 17h30 : Les femmes, l’art et la mer : des engagements divers. Cliquer pour y accéder.
Univesité Rennes 2
DATE 05-10-2021 DURÉE 01:29:02 GENRE Conférence PUBLIC Tous publics Producteur Université Rennes 2

Résumé

Mathilde Provansal est sociologue et post-doctorante à l’École des Hautes Études en Sciences Sociales (2020-2021). Elle a soutenu en  2019  une  thèse  à  l’Université  Paris  1  Panthéon-Sorbonne intitulée « Artistes mais femmes. Formation, carrière et réputation dans l’art contemporain ». Elle a reçu le prix Valois du ministère de la Culture et le prix de doctorat de l’Observatoire national de la vie étudiante (OVE).

Les  artistes  femmes  sont  peu  visibles  dans  les  expositions, les  collections  publiques  et  privées  et  sur  le  marché  de  l’art contemporain.  Elles  sont  aussi  minoritaires  parmi  les  artistes consacré.es  par  des  prix  d’art  contemporain  ou  figurant  dans  les  palmarès  artistiques.  Pourtant,  deux  tiers  des  étudiant·es  en  arts  plastiques et presque la moitié des artistes plasticien·nes sont des femmes en France. Les femmes seraient-elles moins talentueuses que les hommes ? Leur travail de moins bonne qualité ?

Cette  conférence  propose  des  éléments  de  compréhension  de  ce  paradoxe  à  partir  d’une  enquête  sur  les  carrières  des  diplômé·es  d’une  école  des  beaux-arts  française  très  prestigieuse.  L’enquête  articule des données quantitatives et qualitatives afin de mettre en évidence  les  mécanismes  défavorables  aux  carrières  artistiques  féminines et de saisir les ressorts qui permettent de réussir malgré tout.

En collaboration avec le Frac Bretagne.