Prochain direct mardi à 17h30 : Comment dire l’émancipation ? Les pratiques féministes du langage. Cliquer pour y accéder.
Univesité Rennes 2
DATE 26-10-2015 DURÉE 00:22:31 GENRE Conférence PUBLIC Master, Doctorat, Enseignant DISCIPLINE Sciences politiques, Sciences humaines et sociales (Généralités) Producteur Université Rennes 2

Résumé

Susan George est essayiste, présidente honoraire d’Attac-France, présidente du Transnational Institute (Amsterdam).

La convivialité suppose et repose sur la cohésion sociale.  Toute mesure politique ou économique qui n’augmente pas, ou pire dégrade, cette cohésion diminue la qualité de la vie individuelle et collective, comme c’est le cas évident dans les programmes d’austérité.  Ces mesures remplacent la coopération par la compétition dans tous les domaines.  Simultanément, le changement climatique s’accélère et augmentera la déstabilisation des sociétés et les conflits, en faisant des victimes partout, mais surtout parmi les personnes déjà les plus vulnérables.  La mise en œuvre d’un accord comme le TAFTA/TTIP entrainerait une dégradation de la démocratie, accorderait encore plus de pouvoir au secteur privé, en particulier aux entreprises multinationales, et empêcherait une transition vers une économie soucieuse du bien-être humain dans un environnement naturel stabilisé.  Le TAFTA serait un parfait programme d’anti-convivialisme.

Aller plus loin