Univesité Rennes 2

Comment lutter contre la ségrégation urbaine ?

Chercheurs en ville épisode #47

DATE 22-11-2019 DURÉE 00:58:48 GENRE Entretien PUBLIC Tous publics DISCIPLINE Sciences de l'éducation Auteur Colette David / Christian Le Bart / Lucie Louâpre / Fabien Moizeau Producteur Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne / Canal B

Résumé

L’équipe Chercheurs en ville reçoit

Fabien Moizeau, professeur d’économie à l’université de Rennes 1. Il répond aux questions de Colette David et Christian Le Bart sur ses recherches autour des inégalités sociales et économiques. Dans cette émission réalisée par Lucie Louâpre, il décortique pour nous les mécanismes à l’oeuvre dans la ségrégation urbaine.

Esther Duflo, prix Nobel d’économie, fait aujourd’hui partie, avec Thomas Piketty, des chercheurs qui permettent de renouveler le débat sur les inégalités économiques et sociales. Qu’est-ce que la ségrégation urbaine ? En quoi les phénomènes de ségrégation sociale influent-ils sur les choix résidentiels ? Quels mécanismes se cachent derrière ces questions de ségrégation résidentielle ? Et surtout quels facteurs impactent le plus le choix du domicile entre le marché de l’immobilier, la qualité des infrastructures environnantes, le charme du quartier ou la distance au lieu de travail ?

Comment peut-on lutter contre la ségrégation sociale ? Et quels sont les freins à la mixité sociale ? Les politiques publiques ont-elles un impact sur la réduction de ces inégalités ? Qui sont les gagnants de la ségrégation urbaine et a-t-on vraiment besoin de mixité sociale ?

Fabien Moizeau revient également sur l’étude américaine « Moving to opportunity » et ses effets sur la mixité. Cette recherche tend à montrer que la mixité peut profiter à tous. Alors qu’en est-il des politiques publiques menées en France telles que celle sur les zones franches urbaines(1) (ZFU) de 1996 ou la loi SRU(2), solidarité et renouvellement urbain, dont le bilan sera effectué en 2020 ?

 

 

(1) Les zones franches urbaines (ZFU) sont des quartiers de plus de 10 000 habitants, situés dans des zones dites sensibles ou défavorisées. Ils ont été définis à partir des critères suivants :

  • taux de chômage ;
  • proportion de personnes sorties du système scolaire sans diplôme ;
  • proportion de jeunes ;
  • potentiel fiscal par habitant.

Les entreprises implantées ou devant s’implanter dans ces quartiers bénéficient d’un dispositif complet d’exonérations de charges fiscales et sociales durant cinq ans.

(2) La loi du 13 décembre 2000 relative à la solidarité et au renouvellement urbain, appelée loi SRU, est un texte complexe qui modifie en profondeur le droit de l’urbanisme et du logement en France. L’article 55 de cette loi impose à certaines communes de disposer d’un nombre minimum de logements sociaux.

Aller plus loin