Univesité Rennes 2

Au plus près des âmes et des corps

Chercheurs en ville épisode #49

DATE 17-01-2020 DURÉE 00:56:34 GENRE Entretien PUBLIC Tous publics DISCIPLINE Histoire Auteur Colette David / Christian Le Bart / Lucie Louâpre / Caroline Muller Producteur Maison des Sciences de l’Homme en Bretagne / Canal B

Résumé

Notre invitée ce mois-ci est Caroline Muller, maîtresse de conférences en histoire contemporaine à l’Université Rennes 2. Autrice d’un carnet de recherches en ligne intitulé Acquis de conscience, elle nous parle de son ouvrage Au plus près des âmes et des corps, publié aux PUF en avril 2019. Répondant aux interrogations de Colette David et Christian Le Bart, elle nous invite à découvrir comment elle a choisi cet objet de recherche : la direction de conscience. Dans cette émission réalisée par Lucie Louâpre, elle nous plonge au cœur de l’intimité de ces femmes et de ces hommes et de cette pratique religieuse.

Caroline Muller s’est plongée dans les méandres de ces échanges confidentiels du catholicisme, soit un millier de lettres, une douzaine de correspondances entre des personnes (principalement des femmes) et leurs directeurs de conscience, sur une période qui s’étend de 1840 à la veille de la première guerre mondiale. Pour cela, elle s’est tournée vers les archives de communautés religieuses comme celle des Jésuites. Une chose est sûre, jamais vous n’avez pu approcher d’aussi près ce qui trottait dans la tête des femmes dirigées de l’époque.

En quoi la direction de conscience diffère-t-elle de la confession pratiquée entre les murs de l’église ? Quelles questions intimes et sociales se glissent entre les lignes de ces échanges épistolaires ? Quel intérêt y trouvent les femmes au-delà du contrôle supplémentaire sur leurs vies que représente la direction de conscience ? Certains hommes font aussi appel à un directeur de conscience, est-ce-que cela fonctionne alors de la même façon ? Enfin, quelle relation se noue entre le ou la dirigé.e et son directeur ?

La direction de conscience, une pratique élitiste et libératrice par certains aspects pour ces femmes …. Mais il sera question également des souffrances parfois exprimées dans ces échanges entre directeurs de conscience et femmes dirigées, ainsi que de la place des époux dans cette pratique. Un livre tour à tour drôle, touchant mais aussi tragique qui évoque particulièrement bien l’ambivalence de ces pratiques et le poids de la société.

Aller plus loin